Quand faut-il faire un démoussage de façade et murs extérieurs ?

Vos façades et murs extérieurs, comme votre toiture, sont soumis aux intempéries et aux aléas climatiques en permanence. Avec l’humidité, de la mousse peut s’accumuler sur vos surfaces, détériorant ainsi l’esthétique de votre habitation, mais aussi ses propriétés en termes d’isolation thermique. Pour lutter contre cette dégradation, une entreprise comme Technimousse vous propose ses services à Genval et dans tout le Braban Wallon. Le but de leurs traitements : éliminer la mousse, les champignons, le lichen et l’encrassement que vous pouvez constater sur vos surfaces extérieures. Ils peuvent intervenir de manière régulière ou ponctuelle, en fonction de vos besoins et de leur diagnostic.


Une garantie décennale pour les façades

C’est une règle qui prévaut, sauf exception. Cette garantie vous permet donc de vous tourner vers le constructeur pour vos travaux de démoussage. Au-delà de cette période de dix ans, on considère qu’il est judicieux d’entretenir ses façades et murs extérieurs tous les 4 à 6 ans. Il convient de guetter à l’œil nu les impuretés qui se seraient déposées sur vos surfaces. Si vous constatez l’apparition de mousse ou de salissures, contactez un professionnel.

La saison du démoussage ? Préférez le printemps

Si cette opération est réalisable en toute saison, le printemps reste celle qui convient le mieux. Les journées les plus froides, pluvieuses et humides sont derrière nous et la période des hautes températures n’a pas encore commencé. En effet, les ennemis de ce type de travaux sont la pluie et la sécheresse.

Un entretien au cas par cas

S’il existe des tendances concernant la fréquence recommandée pour ce type de travaux, il convient de rappeler que chaque cas est particulier. Y compris sur une même maison, chaque façade ou chaque mur est singulier. En fonction des matériaux qui les composent, de leur exposition au soleil ou à l’humidité, les délais d’entretien ne sont pas les mêmes. En effet, une façade orientée plein Nord, avec peu de lumière et, par exemple, une paroi humide à proximité sera plus sujette à l’accumulation à la création de mousses sur sa surface. Ce type de façade demandera donc un traitement anti-mousse plus régulier.

Vous avez reçu un nouveau message via votre site web